top of page
Rechercher

Tout ce que vous voulez savoir sur le baby yoga

Dernière mise à jour : 29 avr. 2022

Le yoga trouve ses origines en Inde, il y a plus de 5 000 ans. Il est considéré comme une médecine douce ou alternative par ses effets bénéfiques sur la santé mentale et physique du pratiquant. C'est tout d'abord une discipline ou pratique qui vise par la méditation et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel .


Le yoga a ensuite connu un engouement de plus en plus important en Occident dont il a adopté les couleurs et s'est enrichi de nouvelles pratiques en le rendant accessible à tous.


Il n'est pas nécessaire d'avoir la foi pour pratiquer le yoga : beaucoup le pratique pour se sentir mieux ou éliminer leur stress, sans but d'atteindre nécessairement à une spiritualité épanouie.


Pour le nourrisson, les postures de yoga vont avoir de nombreux bienfaits pour son corps

Le baby yoga est une fantastique activité pour le bébé car il contribue à son éveil dans sa globalité ( émotionnel, moteur et cognitif) par des moments d'interactions ludiques avec ses parents. Dès la naissance les bébés sont de véritables petits yogis !

Le tout petit adopte des postures de yoga tout seul (cobra, chien tête en bas, la grenouille…) et de base il a une respiration ventrale. Le yoga est quasiment naturel pour lui!


Le baby yoga, ou le yoga pour bébé, est très différent du yoga standard. On ne va donc pas chercher à apprendre le yoga à bébé mais tout simplement à l’accompagner dans les différentes postures. Chaque posture a une vraie raison d’être, que ce soit dans le baby yoga ou quand il les adopte seul au quotidien.


Après l'accouchement, cela permet également à la jeune maman de refaire de l'exercice de manière douce et de retrouver peu à peu son corps de femme.

Les ateliers de yoga post-partum accueillent les mamans et leurs nourrissons La mère bénéficie ainsi d’une remise en forme en douceur dans une ambiance chaleureuse. Certes, les séances sont parfois entrecoupées par une tétée ou des pleurs à calmer ou alors un change. C’est aussi l’occasion d’offrir un espace de rencontre aux jeunes mères accompagnées de leurs bébés.



À partir de quel âge peut-on commencer ?

On peut commencer le baby yoga quand le bébé commence à avoir de plus longs moments d'éveil, dès 3 ou 4 mois environ. Le bébé commence alors à découvrir ce qui se passe autour de lui. Il développe aussi une capacité d'imitation.


COMMENT SE DEROULE UNE SEANCE DE BABY YOGA?

Elle se pratique de façon informelle, sans contrainte, au moment ou bébé est serein et bien disposé pour profiter pleinement de ce moment de bien-être. Les différentes séquences de mouvements ne durent pas plus de 5 minutes, afin d'éviter de trop stimuler le jeune bébé, et de le fatiguer.

Vous pouvez pratiquer ces mouvements à la maison, seule avec votre bébé, quand il est repose et détendu, après la sieste, par exemple, ou après le bain, au moment du coucher.

Une séance pour un atelier dure environ 45 minutes, elle est répartie en 4 étapes.

  1. L’accueil

  2. Présentation de la séance et des différentes postures

  3. Yoga pour bébé (6 à 8 postures sont réalisées)

  4. Un temps consacré à l'éveil en douceur, appelé aussi « yoga des sens ».

Les postures évoluent au fur et à mesure des acquisitions motrices de l'enfant. Le bébé au fil des mois, les intégrera par la répétition et par les rituels mis en place au cours des séances.


COMMENT PREPARER LA SEANCE DE BABY YOGA

Maman et Bébé doivent être habillés de vêtements confortables. La température de la pièce doit être agréable, entre 22 et 24°C pour que le bébé puisse ne pas être trop couvert.

Il doit aussi être , propre et rassasié. Il est donc préférable de le nourrir une heure avant la séance pour ne pas qu'il ait faim, et de le changer juste avant.

Pour le préparer à la séance, débutez, par un petit rituel comme un massage habillé, la position magique fonctionne bien par exemple. Commencez premièrement par allonger votre bébé confortablement sur le dos. Posez vos mains sur son ventre, puis respirez lentement et profondément. Le bébé va accrocher votre regard, puis par imitation, il va calquer le rythme de ses respirations aux vôtres.


QUELS SONT LES BIENFAITS pour bébé?

Ils sont nombreux aussi bien pour l'enfant que pour le parent:


  • Pour moment de relaxation et de bien-être

  • Pour accompagnement des différentes acquisitions motrices : se retourner, ramper, 4 pattes…

  • Pour développer les capacités physiques : coordination, latéralisation…

  • Pour stimuler le système vestibulaire

  • Pour le recentrage et mouvement de contenance et d'enveloppement

  • Pour la prise de conscience du schéma corporel

  • Pour la libération des émotions et ouverture sur le monde

  • Pour apaiser les douleurs maux de ventre…

  • Pour l'éveil des 5 sens

  • Pour un moment unique de partage entre le parent et son bébé

  • Pour renforcer le lien parent bébé

  • Pour l'observation de son bébé et réponse à ses besoins


La communication tactile et l’éveil sensoriel occupent une grande place dans les ateliers de yoga parents bébés. Ces séances s’accompagnent d’ailleurs de massages pour bébé.


QUELS SONT LES BIENFAITS POUR LA MAMAN?

  • Reprendre une activité physique tout en douceur,

  • Faire des exercices adaptés après l’accouchement,

  • Gérer ses émotions et retrouver la sérénité, la paix intérieure,

  • Prévenir le baby-blues et lutter contre le stress,

  • Échanger avec les autres mamans sur la maternité,

  • Eviter l’isolement,

  • Se réapproprier son corps en pleine conscience,

  • Soulager les douleurs liées à l’accouchement et à l’allaitement,

Après une grossesse la jeune maman a besoin de se sentir chouchoutée, entourée, de prendre du temps pour elle, de gérer son stress face au petit être qu’elle vient de mettre au monde… Avec autant de responsabilités, le yoga post natal est comme une bulle où l’on peut se ressourcer et redécouvrir les sensations de bien-être.


Y a -t-­il des précautions à prendre, des contre-indications ?

Il faut bien entendu prendre en compte le développement et l'état de santé de l’enfant et s’il a des conditions particulières. Tout comme pour les adultes.

Certaines postures ne vont pas être recommandées en fonction de l’âge et de la croissance du corps également. Elles évolueront au fil du temps et de l'âge de l'enfant.

20 vues0 commentaire